Quelle est la signification d’un collier arbre de vie?

Vous souhaitez vous offrir un collier arbre de vie et vous vous demandez quelle est la signification exacte de ce pendentif que vous allez porter ? Découvrez quelques explications qui vous permettront de mieux connaître la signification de l’arbre de vie avant de l’adopter. Néanmoins, quelle que soit la signification que vous souhaitez adopter pour votre collier arbre de vie, sachez que ce bijou concentre de nombreuses significations avant d’être un accessoire de mode.

L’arbre de vie dans la culture égyptienne

Les anciens Egyptiens croyaient que le collier arbre de vie était lié au dieu Osiris, qui était associé à la fois à la mort et à la fertilité. Ils voyaient le tronc comme le centre de l’univers, avec des racines menant au monde souterrain et des branches qui s’étendaient vers les cieux.

L’arbre de vie dans la culture celtique

Il y a longtemps, les Celtes considéraient l’arbre de vie comme un symbole de toute vie : les racines s’enfonçaient dans le monde souterrain, le tronc reposait sur terre et les branches s’élevaient vers le ciel. Les druides celtes pensaient que l’arbre était une porte entre le monde des esprits et le monde des humains, qui permettait aux dieux de communiquer avec les gens.

L’arbre de vie dans la culture scandinave

Dans la mythologie nordique, la figure centrale Yggdrasil joue le rôle de l’arbre de vie. Littéralement, Yggdrasil est un frêne massif toujours vert qui maintient ensemble les neuf royaumes de l’univers avec ses branches et ses racines. Si l’arbre de vie venait à se flétrir et à mourir, tous les royaumes de l’univers mourraient également, ce qui en fait une figure très importante de la culture nordique.

L’arbre de vie dans la culture chinoise

Le folklore chinois parle d’un arbre de vie mystique qui ne donnait des fruits qu’une fois tous les trois mille ans et dont on disait que quiconque en mangeait devenait immortel. Les modèles de colliers qui reflètent l’interprétation de l’arbre de vie par le folklore chinois représentent souvent un arbre fruitier abondant, honorant la légende des pêches d’immortalité. Certains pendentifs incluent également d’autres symboles tels que le yin et le yang.

L’arbre de vie dans la culture judéo-chrétienne

Dans la tradition judéo-chrétienne, la Bible décrit un arbre de vie dans le jardin d’Eden. Après qu’Adam et Eve, les deux premiers humains, aient mangé le fruit défendu de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, Dieu les chasse du paradis avant qu’ils puissent manger de l’arbre de vie, qui leur permettrait de vivre éternellement. Invoquant un sentiment de crainte et de révérence pour cet objet sacré, les bijoux chrétiens en forme d’arbre de vie vont de la simple gravure d’un arbre avec des racines à des arbres au feuillage dense dont les fruits s’élèvent vers le ciel et dont les racines sont enfouies dans la terre.

L’arbre de vie dans la culture africaine

Le baobab, qui pousse dans de nombreux pays africains depuis des siècles, est souvent appelé « arbre de vie ». Cela s’explique par le fait que cet arbre peut jusqu’à 4 500 litres d’eau dans son tronc et ses fruits fournissent une grande quantité de vitamine C, de calcium et d’antioxydants. Ce fruit est souvent utilisé comme un remède holistique qui guérit tout. C’est certainement pour cette raison que les bijoux africains en forme d’arbre de vie rendent hommage au baobab. Les pendentifs comprennent de simples images gravées de baobabs et des motifs élaborés de baobabs rehaussés par des pierres précieuses.

Facebook Comments